Oranges et clémentines Toujours !…


26 avril 2010

NEFLES RUCHEY : le premier fruit du printemps !!!

Category: Divers – Xavier Rosario – 2:45

nisperos ruchey

Nous avons démarré la campagne de nèfles du Japon (à ne pas confondre avec les nèfles d’allemagne, plus rondes et pointues !) de la marque RUCHEY !!!

C ‘est un fruit aux multiples vertus organoleptiques … probablement l’un des meilleurs fruits pour la santé ….

ruchey

Voici une définition succinte de la nèfle :

La nèfle du japon, ou bibace, ou bibasse, est le fruit du néflier du Japon (Eriobotrya japonica), un arbre fruitier des pays chauds.

C‘est un fruit charnu de taille moyenne, de 3 à 7 cm de long, de forme générale ovoïde, à peau lisse, légèrement duvetée, un peu résistante, de couleur jaune orangé à maturité. La chair est très juteuse, fraîche, de saveur légèrement acidulée et de couleur variant du blanc à l’orangé. Sur le plan botanique c’est une baie. Il contient des noyaux, en réalité des pépins assez volumineux, au nombre de 4 à 5, parfois moins du fait de l’avortement de certains ovules.

C‘est un fruit fragile qui supporte difficilement le transport. Il doit être récolté très mûr sous peine d’être trop acide.

Il peut se consommer nature, ou en salade de fruits. On peut l’utiliser pour préparer des pâtisseries ou des confitures. Les Mauriciens utilisent aussi les bibasses pour préparer des achards. Dans ce dernier cas, il ne faut pas les utiliser trop mûrs. A la Réunion,il est communément utilisé pour faire de la confiture,de la gelé ou du punch.

Les nèfles du Japon arrivent à maturité au printemps. Les arbres fleurissant en hiver, la maturation intervient au printemps plus ou moins tôt.
En mars-avril en Espagne ( littoral méditérranéen) , en mai-juin dans le sud de la France.

Fruit méconnu , surtout dans le nord de la France , il est énormément consommé autour du bassin méditérranéen ( Italie, croatie, jordanie, liban, Tunisie etc …) .

A vous de découvrir le fruit que les méditérranéens adorent au printemps !!!

source : wilkipedia

15 avril 2010

Mente sana in corpore sano !…

Category: forme / santé – Xavier Rosario – 2:25

jogging

Bien manger est essentiel pour garder la forme et la santé.
En matière d’alimentation, les excès sont aussi néfastes que les privations et la quantité doit s’allier à la qualité. Les repas doivent être variés et toutes les catégories d’aliments représentées.

« Vous devez manger 10 fruits et légumes frais par jour ! » tel était le message d’une grandecampagne de communication diffusée en l’an 2000. Lancée par les producteurs de fruits et légumes, ces recommandations sont-elles réalistes ? Comment atteindre ce chiffre ? Alors, dix par jour, mythe ou réalité ?

Pourquoi manger 10 fruits et légumes par jour ? On connaît bien l’importance d’une alimentation équilibrée et suffisamment riche en certains composants qui influencent le fonctionnement cellulaire, notamment les substances dites « anti-oxydantes » qui jouent un rôle majeur dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et du cancer.
L’effet protecteur des fruits et des légumes serait lié à l’action des anti-oxydants qu’ils contiennent, tels que la vitamine C ou le carotène, ainsi qu’à la présence d’autres vitamines et oligo-éléments et à leur richesse en fibres.

Pas assez de fruits et légumes

Des fruitsSelon la plupart des experts internationaux, une alimentation « saine » devrait intégrer au moins 2 à 4 portions de fruits et 3 à 5 portions de légumes par jour, ce qui correspond à au moins 500 g. Or, en France, selon les données de l’étude SU.VI.MAX, une majorité de la population est composée des « petits consommateurs de fruits et légumes », avec 64 % des hommes et 55 % des femmes âgées de 45 à 60 ans qui ne consomment pas assez de fruits, ces proportions allant respectivement jusqu’à 72 % et 64 % pour les légumes.

10 par jour : un objectif réaliste ?

La promotion de la consommation de fruits et légumes est donc pleinement justifiée, et rentre explicitement dans les objectifs nutritionnels de santé publique en France. Cependant, on peut se demander sur quoi repose la recommandation de « 10 par jour » car on ne donne pas de message en terme de quantité…D’ailleurs pourquoi 10 plutôt que 8 ou 6 ? Aux Etats-Unis, la célèbre campagne « Five a day », qui recommande de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, raisonne en terme de portions : un jus de fruit le matin, un plat de légumes et un fruit à midi, une soupe et une salade verte le soir…
Préconiser 10 fruits et légumes par jour peut sembler irréaliste et même décourager certains consommateurs s’ils s’aperçoivent qu’ils n’en sont qu’à 4 ou 5. A l’inverse, comptabiliser la ciboulette de la vinaigrette ou le persil sur les pommes de terre peut induire une sous-estimation des quantités nécessaires…

En clair, n’oubliez pas de manger tous les jours des fruits et des légumes, les plus variés possible et sous toute les formes : cru, cuits, en jus, en soupe, et devenez un « grand consommateur de fruits et légumes » !

14 avril 2010

Les legumes de printemps !…

Category: info conso – Xavier Rosario – 2:08

Enfin, les bons légumes de printemps sont de retout sur les étals des marchés avec leur croquant et leurs vitamines …

Aux premiers rayons de soleil,  les petits légumes pointent leur nez.

Au printemps, faites le plein de nouveautés gourmandes !


Fèves

On consomme la fève fraîche ou sèche, crue ou cuite. Il faut compter environ 400 g de fèves par convive.

La fève fraîche peut être consommée crue, mais il faut dans ce cas retirer sa peau épaisse. On dit alors qu’on la mange à la mode corse, ou provençale. La févette, qui est une petite fève, se consomme tout particulièrement de cette manière. On mange les fèves vertes à la « croque-au-sel« , c’est-à-dire crues, accompagnées de sel et parfois de beurre. Mûres, on les cuit rapidement à l’eau bouillante, après avoir enlevé la pellicule blanche qui les recouvre, puis on les refroidies à l’eau glacée.

Il faut laisser tremper les fèves sèches dans l’eau pendant douze heures avant de les faire cuire. Pour choisir des fèves sèches, il faut veiller à ce qu’elles soient de couleur grise uniforme, et non pas brillantes, car cela pourrait signifier que ce sont de vieilles fèves qui ont été passées à la glycérine. Elles doivent être de taille moyenne, dures et non ridées.

La fève constitue un apport important de fibres .

La fève fournit également des minéraux à votre organisme : du potassium, du magnésium et du calcium.

Artichaut blanc

Artichaut Bouquet

Choisissez un artichaut lourd et ferme, avec des feuilles cassantes. Si le haut des feuilles est noir, cela veut dire qu’il est cueilli depuis longtemps.
Les feuilles doivent aussi être bien serrées car, l’artichaut étant le bouton d’une fleur, des bractées ouvertes indiquent qu’il est trop mûr, donc dur et avec beaucoup de foin.

Conservez l’artichaut cru frais quelques jours en plongeant sa tige dans l’eau comme un bouquet.
Evitez de le conserver, même au frais, après cuisson car l’artichaut cuit s’oxyde rapidement, et peut donner naissance à des composés toxiques.
L’artichaut entier ou le fond seul peuvent être stérilisés dans une saumure. Pour les petits, on utilise souvent un mélange d’eau, d’huile d’olive, de citron et d’herbes aromatiques.
L’artichaut peut aussi se congeler. Dans ce cas, il faut le blanchir avant en mettant dans l’eau un peu de citron pour qu’il garde sa belle couleur verte.

Consommez l’artichaut jeune et tendre en gratin, en garniture d’omelette ou en beignets.
Le fond se sert surtout farci, en salade ou comme garniture de plat.
Le gros artichaut est souvent cuit à l’eau (20 à 40 minutes suivant la grosseur) ou à la vapeur (une dizaine de minutes) et présenté entier, froid ou tiède, avec une sauce (beurre fondu, vinaigrette, béchamel…).
Seul le petit violet se mange à la croque au sel.

Enfin, les cœurs d’artichaut vendus en conserve sont formés par les feuilles du cœur de petits artichauts dont le haut est coupé et s’utilisent en garniture et en salade.

Asperge verte

On distingue 3 catégorie d’asperges (extra, I et II) en fonction de sa longueur et de l’aspect du turion et du bourgeon.

Choisissez l’asperge bien fraîche : droite, avec un bourgeon bien fermé, un talon légèrement brillant et une tige non abîmée et cassante.

Conservez l’asperge crue pas plus de 3 jours, enveloppée dans du papier journal ou un linge humide, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Elle ne se conserve pas une fois cuite.

Quelqu’en soit l’emploi, l’asperge est toujours cuite avant, à l’eau ou à la vapeur. Il existe de multiples façons de la consommer : nature avec une sauce chaude ou froide (beurre fondu, vinaigrette, mayonnaise) ; en morceaux dans une salade, une purée, une omelette; chaude dans une tarte, un gratin… On compte 300 g par personne pour une entrée, 400 à 500 g en plat de résistance.

Pour préparer les asperges :
– Coupez les pieds et pelez-les avec un couteau économe de la pointe vers la base.
– Lavez-les à grande eau sans les laisser tremper, égouttez-les et liez-les en bottes.
– Plongez les bottes dans l’eau bouillante salée et cuisez-les 20 à 30 minutes.
– Mettez-les à égoutter dans un plat sur du papier absorbant ou une grille.

L‘asperge est également une bonne source de vitamines.

L’asperge est aussi l’un des légumes frais les mieux dotés en vitamines du groupe B.

A noter : la cuisson à la vapeur permet de conserver tout son potentiel nutritionnel.

6 avril 2010

Fraise : premier fruit rouge de la saison …

Category: info conso – Xavier Rosario – 2:56

fraise

La fraise est le premier fruit rouge de la saison. Que ce soit la Gariguette, la Charlotte ou la Ciflorette, la fraise est source de vitamine C, de minéraux et peu calorique.

La fraise est une excellente source de vitamine C. Peu riche en sucres, l’apport calorique est faible (35 kcal/100 g) tandis que les minéraux sont diversifiés et équilibrés.

Les acheter mûres (fruits rouges ou orangés selon la variété), sans tâches, bien brillantes, fermes et avec une collerette et un pédoncule vert vif.

2 avril 2010

Procession de la Sanch à Perpignan …

Category: Divers – Xavier Rosario – 2:13

procession de la sanch

Nombreux sont celles et ceux qui se demandent pourquoi plus de 700 pénitents cagoulés défilent dans les venelles de Perpignan, une fois l’an, chaque Vendredi Saint ; qu’elles sont les motivations de ces caparutxes et surtout, qui sont-ils ?…

1 avril 2010

Poisson d’Avril pour un diner presque parfait …

Category: Divers – Xavier Rosario – 6:42

Un diner presque parfait

Depuis ce lundi, les fidèles d’un Dîner presque parfait assistent à une semaine spéciale « poisson d’avril »-Enrichi de la participation du sosie du comédien Benoit Poelvoorde.

Ce mardi 30 mars, 2 millions de téléspectateurs avaient les yeux rivés sur la chaîne privée, soit 15.7% de part de marché auprès de l’ensemble du public. Sur la cible des moins de 50 ans, le divertissement des gourmets a même atteint 20.8% de part d’audience, plaçant l’émission en position de leader sur sa tranche de diffusion.

Auprès des ménagères, le constat est similaire. Un Dîner presque parfait obtient 28.8% de part de marché, lui offrant un nouveau succès.

À noter que la semaine « poisson d’avril » se déroule jusqu’à ce vendredi, chaque soir à 17h55